Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

ROUTE CORDOBA – MISIONES 28.03/31.03


C´est rempli de bonne volonté que nous quittons Cordoba pour rejoindre la province de MISIONES. Pour cela, nous devons avant tout traverser les provinces de SANTA FE, ENTRE RIOS et CORRIENTES, c´est pas moins de 1400 km qui nous attendent !!!

DSCN7683Seulement, pour la première fois depuis notre aventure en stop, on s´est confronté à de nombreux automobilistes avec une tout autre mentalité. Très peu font des signes de sympathies laissant place à l´ignorance. Cerise sur le gâteau, on s´est même fait envoyer ´´chier´´ par un camionneur… Hallucinant, avec si peu de distance le comportement des gens semble bien différent. Malgré tout ça, nous tentons de garder la patate et ça paye car en l´espace de trois heures nous avons été pris par un jeune qui nous a avancé de 30 km et ensuite un routier (Georges) qui nous a conduit aux portes de Santa Fé (plus ou moins 350km de Cordoba).

Georges était un grand consommateur de feuilles de coca. Il lui manquait également quelques dents donc autant vous dire que pour le comprendre ça n´a pas été une mince affaire! Néanmoins, il nous a épaté à chanter du Joe Dassin, Edite Piaf mais le d´Johnny Holiday, inconnu au bataillon!!

Un des aléas du Stop est que nous ne savons ni ou ni quand nous dormirons. Ce coup-ci c´est sur un parking à côté d´un péage que nous avons posé notre baluchon.                                   

 

Le lendemain matin, à peine le temps de se brosser les dents et de replier bagage, qu'en seulement 10 minutes nous étions pris pour aller tout droit à Santa Fé. C´est un record ! A la fin de la journée nous avions atteint notre objectif : Fédéral où le camping municipal nous a ouvert ses portes (Nous étions les seuls!!).


      DSCN7692         DSCN7701

 

Là, nous avons fait la rencontre de trois petits bonhommes, qui nous ont fait découvrir les alentours et surtout le fleuve en nous montrant leur technique de pêche.

 

DSCN7693 

 

30.03.12 : La journée de merde par excellence...


DSCN7709Elle avait pourtant bien débuté. Nous avions bien dormis, il faisait beau mais les automobilistes ne voulaient pas de nous... De 10h00 à 16h30, rien de rein, uniquement deux voitures qui se sont arrêtées pour nous dire qu´elles allaient 5 km plus loin...

C´est donc avec un sourire crispé et en se faisant des paris un peu absurde, qu'on tente de garder la pêche. Nous étions près à plier bagage quand notre sauveur Diego (jeune camionneur) s´est arrêté! Quelle aubaine, mais qui sera de courte durée car un arrêté national a été posé stipulant que tous les camions devaient ce stationner de 18h00 à 00h00. Quelle heure est-il ? 18h05 !!! AAAHHHH le sort s´acharne sur nous !!

C´est donc à San Jaime que tout le monde descend… Tout petit village où les gens n´ont jamais dû voir de voyageur en vue du regard qu'ils nous portaient !


DSCN7707


Bon qu´est-ce qu'on fait maintenant? Nous avons continué à faire du stop mais sans résultat. Alors, trois options s´offraient à nous : 

  1. Soit on patientait minuit pour repartir avec Diego.
  2. Soit on dormait sur place dans le but de retenter le stop le lendemain matin mais avec le risque de ne pas être pris.
  3. Soit on prenait le bus à 3h30 du matin. Seulement, information importante : Il ne passait que deux fois par semaine !

DSCN7711Après une bataille impitoyable avec notre cerveau et des cheveux en moins, nous décidons d´opter pour la solution numéro 1 en oubliant un petit détail...

De son coté, Diego avait fermé les rideaux de son camion, pour se reposer. Nous avons donc attendu jusque minuit, 1h, 1h30 mais personne... Notre ami Diego fait bien dodo!!! Nous n´avions pas du tout réfléchi à cette éventualité... C´est donc la solution 2 qui s´imposait à nous car le défi stop était toujours d´actualité, dans les bons comme les mauvais moments !

Nous voilà donc partis à chercher un endroit où poser la tente. Après une poursuite avec une meute de chiens, nous trouvons une petite parcelle d´herbe en bordure de route. Ça fera l´affaire pour ce soir, aucune envie d´aller chercher plus loin !!! C´est donc au son des voitures et des grognements de chiens que nous avons fini cette rude journée...

 

 

DSCN7712Le lendemain matin, fatigués et quelque peu inquiet car aucun bus avant 3 jours, plus de Diego, zéro plan de secours. Nous remballons rapidement la tente pour nous placer au plus vite au bord de la route. Situation cocasse, nous étions entourés de vaches et d´un papi ne comprenant pas notre présence dans ce coin... 

Après deux petites heures d´attente, c´est le grand soulagement quand Raul s'arrête. La chance est de retour car il allait jusque Posadas dans la province de Misiones (à plus où moins 500km). C´est 7 heures de route que nous avons partagé avec lui entre fou rire, histoires étonnantes et voyages. Nous avons beaucoup apprécié être en sa compagnie.

Arrivé à Posadas, nous nous rendons rapidement compte que nous avions oublié notre appareil photo dans son camion. Voilà que notre si belle journée se finit en grosse déception. Certes ce n´est que matériel mais nous étions bien dégoûté!!!

Par chance, Élise a eu la bonne idée de lui noter l´adresse de notre blog ainsi que notre nom et prénom. Le soir même, Raul avait déjà fait les démarches par internet pour nous avertir qu'il avait bien retrouvé notre appareil. Quel joie en apprenant cette nouvelle!!!

 

Voila qui s´appelle ´´avoir le cul bordé de nouilles´´

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by