Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Bienvenue en Amazonie !


DSCN9037


 

Rejoindre Rurrenabaque, ville au pied de l’Amazonie, n´aura pas été pas une partie de plaisir. Nous quittons donc Coroico pour atteindre la ville de Caranavie, petite étape qui s´avérera plus compliquée que prévu. En effet, à la sortie de Coroico, c´est un barrage de policiers qui nous coupe le chemin car des travaux important se font sur cette portion de route. Impossibilité donc de passer avant 16h. Il est 10h30, youpi, c´est la mémerde! Seule possibilité, miser la carte de la sympathie et de la naïveté auprès des policiers. La première approche fut l´échec total, nous devons attendre jusqu´à la fin de l´aprem. Par chance, un autre policier plus compréhensible va à l´encontre de son collègue en nous ouvrant le passage, avec comme mot d´ordre : ´´faites très attention car possibilité d´explosion de dynamites ! ´´


      DSCN9006      DSCN8989

 

 

Quelle bonne nouvelle, non pas des dynamites, mais le fait que nous serons seuls sur la route. Effectivement, pas de circulation, c´est le calme absolu, mais arriva le premier passage difficile. Nous comprenons alors les recommandations du policier. A 50 mètres de nous, c´est une avalanche d´énorme blocs de roches qui déboulent et s´écrasent sur la route. On ne va pas tenter le diable en s´avançant plus. C´est un ouvrier au loin qui vient à notre rescousse en faisant signe à son équipe de stopper les travaux. Un peu gênant tout de même, mais cette pause n´a pas l´air de les déranger, bien au contraire ceux-ci nous dégage le chemin avec leurs tractopelles, nous aidant même à pousser les vélos et tout ça dans la bonne humeur !


         DSCN8991        DSCN8993

 

La journée s´enchainera à ce rythme avec trois passages galères et s´achèvera à 16h, l´heure fatale car c´est le lâché de taureaux. Voitures, 4*4 et bus roulent à toute vitesse laissant derrière eux un énorme nuage de poussières, à la limite du respirable. Et à ni rien comprendre, ils roulent tous en sens inverses ceux qui nous aura valu quelques belles frayeurs.


            DSCN8994          DSCN8996


Notre place n´est plus sur cette route, l´heure est pour nous de stopper au plus vite cette mésaventure. Chose faite au premier village trouvé ou nous posons sans hésitation notre campement.DSCN9014

 Visiblement dans ce hameau où la misère est bien présente, les villageois ne rencontrent jamais de touristes. Ici tous les regards sont portés sur nous, tous les enfants du village restent à nos cotés, sans rien dire, observant seulement nos faits et gestes. Nous passons la nuit et remballons nos affaires le matin pour atteindre ce coup-ci Caravani. Les journées se suivent et se ressemblent, de nouveau des travaux tout le long de la route. Cependant, nous atteindrons tant bien que mal la ville de Caranavi en début d´après-midi !!!

A la base nous pensions faire une petite halte d´un jour puis filer en direction de Rurrenabaque mais le ventre d´Elise en a décidé autrement. C´est une belle infection intestinale qui a montré le bout de son nez avec deux malaises à la clef. Du coup changement de programme, les vélos restent ici et nous retrouvons les joies du bus.

 

 

Rurrenabaque 30.07


Quelle chaleur !


DSCN9305

 

Croyez-nous que lorsque nous sommes arrivés à destination et que l´on a pu poser pied à terre, ce fut un réel soulagement. Pour ma part (Elise), encore très faible, le bus n´a absolument pas arrangé la chose. De même, ce fut un supplice de marcher pour trouver une auberge de jeunesse. Mais il n´y a rien à faire les efforts payent toujours ! Après des tours et des détours, nous avons atterri dans un très chouette lieu avec vu sur le Béni (Fleuve d´Amazonie) et en bonus un petit déjeuné avec fruit de saison parsemé de chocolat sans oublier les bananes à volonté. Rien de tel pour rebouster les troupes.

 

DSCN9094 DSCN9025 

DSCN9106 DSCN9063 

 

Là-bas, nous avons retrouvé des têtes connues, Estelle & Rémy qui partaient en direction du Pérou ainsi que Justine & Aurélien qui revenaient de leur excursion dans la pampa. Le monde est vraiment petit, non !

Nous improvisons donc une partie de pêche avec Justine et Aurélien mais c´est bredouille que l´on rentrera.


 DSCN9023 DSCN9036

 Rurre 8651 Rurre 8657

 

Rurrenabaque est une petite ville très sympa mais excessivement touristique. Elle se situe prêt du fleuve ´´Béni´´ et est entourée de grandes montagnes verdoyantes. DSCN9081Il fait vraiment bon vivre dans cette bourgade. D´ailleurs, ce qui diffère aussi des autres villes visités auparavant, c’est que les taxis ne sont pas des voitures mais des motos. Encore mieux, il est possible d´en louer. C´est donc ce que nous avons fait en compagnie d´Aurélien & Justine. Après-midi les cheveux dans le vent, juste parfait en vue de la chaleur qu´il faisait. L´idée était de s’éloigner un peu de la ville pour avoir plus de chance d´observer des bêbêtes ! Nous partions plein d´espoir et c´est une fois arrivé dans une petite forêt au feuillage beaucoup plus dense que nous entendons de nombreux cris!! BINGO, il y avait pleins de petits singes. Malheureusement, ils ne sont pas restés taper la discute car ils ont vite repéré notre présence.


   DSCN9074        DSCN9088

 

Tout est captivant dans ce lieu, l´atmosphère, la forme que prend la végétation, le mélange de couleur que produit les nuages de papillons…


 

Mirador!!!


 

 DSCN9328


Nous ne nous en sommes pas arrêtés là avec Aurélien et Justine. Et non ! Nous avons donc enchainé sur une après-midi au Mirador. Lieux plutôt très sympathique avec piscine, terrasse, bar avec ces fameuses Calpérina ainsi qu´une vue imprenable sur Rurrenabaque et ses alentours (la pampa, la jungle à perte de vue).


Rurre 8691


DSCN9337  DSCN9058

 

Nous finissons notre passage à Rurre en fêtant l´anniversaire d´Aurélien. Nous quittons tout ce beau monde pour prendre un bus de nuit direction Trinidad.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by