Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

PUERTO MONT & VALDIVIA 24.02 au 26.02

 

De retour sur la terre ferme mais sans grande envie de retrouver Puerto mont. En effet, pour faire court, de toutes les villes que nous avons visité, c´est bien celle-ci qui décrochera le palme de la plus moche !

Nous décidons par conséquent, de fuir cette ville au plus vite. L´objectif maintenant, était de rejoindre Chillan pour fêter l´anniversaire de Chito (13 février) et Benjamin (28 février) comme prévu. Mais pas si facile que ça… La rentrée des classes débutant le lundi, aucune place de libre dans toutes les compagnies de bus en direction du nord. Tout était complet jusqu´au 3 mars !  Bon logiquement dans ces moment-là il y a toujours un plan B. Heureusement que Margaux (rencontré à l´ile de Chiloé) nous avait dit qu´elle serait sur Valdivia. C´est l´occasion ou jamais car une grande fête était organisée pour fêter la fin des vacances. Par chance, il restait juste 4 places pour Valdivia. On prend sans hésitation ! Le hasard fait plutôt bien les choses...

Les retrouvailles avec Margaux furent très mouvementé car beaucoup de choses à se raconter…

 

Point culture :

Valdivia est la ville où il pleut le plus sur tout le pays. De même, c´est dans cette ville qu´il y a eu, le 22 mai 1960, le plus fort tremblement de terre  enregistré au Chili (9.5 sur l´échelle de Richter).


Le lendemain, nous avons visité la ville et notre priorité était d´aller voir les fameux lions de mer. On ne nous avait pas donné d´endroit très précis d´où on pouvait voir ces monstres pas très séduisant…


DSCN6530   DSCN6534

 

Ces énormes bêtes se trouvaient à côté du fleuve qui passe dans la ville en bordure de route. Actuellement, la ville a dû pauser des grillages et sécuriser le lieu car avant ça, les lions de mer se baladaient tranquillement sur la route sans trop se soucier de ce qu´ils les entouraient. Résultat, il y a eu de nombreux accidents de voitures. Alors pour situer un peu le cri du lion de mer s´est entre le rot et le bruit quand on vomit. Autant dire charmant et raffiné.

 

            DSCN6542         DSCN6543

 

Nous avons également eu l´opportunité de visiter une brasserie grâce à un amis de margaux.

Dans un premier temps, nous avons dégusté plusieurs bières. Puis, le patron nous a offert une choppe de sa propre marque (calle-calle). Situation assez cocasse, quand on leur a dit que nous étions de Belgique et de France. Ils nous ont sorti leurs livres avec toutes les bières du monde recensées. Ils les connaissaient toutes par cœur ! Enfin, ils nous ont demandé s’ils pouvaient faire une photo de nous avec la bière calle-calle pour faire de la publicité ! Ils nous ont photographié et filmé dans tous les sens. Situation amusante mais quelque peu gênante.

 

DSCN6572


Dans un second temps, nous sommes allés visiter l´atelier de fabrication. Le patron est un ancien mécanicien et plutôt très agile de ses mains. En effet, il a fabriqué lui-même toutes les cuves. Et déborde d´imagination pour ces futurs projets. Apres midi, très enrichissante dans tous les sens du terme.


Deuxième jours, l´heure est à la fête ! On se prépare un bon petit repas accompagné d´une bonne bouteille de vin. Entre temps, nous faisons la connaissance de Chiliens qui se préparaient également à sortir. 

 

Chili-carnet-de-route 2172

                                                                 Chili-carnet-de-route 2169

 

Après plusieurs verres, nous nous sommes dirigés vers le centre. Et là, une foule énorme. On nous avait informés que c´était la fête de la fin des vacances la plus réputée du centre du Chili. Seulement, on s´attendait pas à ça de nouveau. De surprise en surprise.

Magnifique feu d´artifice suivit d´un défilé de bateau. On en a eu plein les yeux. Pas déçu de notre plan B !

 

      Chili-carnet-de-route 2161

                                               Chili-carnet-de-route 2150

 

Chili-carnet-de-route 2174   Chili-carnet-de-route 2177


De Valdivia, nous avons pu réserver des places pour Chillan. On quitte de nouveau Margaux mais pour mieux la retrouver sur Santiago !

Partager cette page

Repost 0
Published by