Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Premier pas sur le sol Chilien, après 17h de vol nous voilà enfin arrivés dans cette grande capitale de Santiago. A ce moment-là, beaucoup d´interrogations ! En effet, cela fait plus de six mois que l´on prépare ce voyage mais on ne réalise absolument pas ce changement... C´est donc ici que tout commence !!!

 

SANTIAGO 13/01


Résumé de notre première journée :

 

A peine sortis del´aéroport et déjà une armada de requins qui se jettent sur nous. Oú sommes nous ? Nous pensions que nous étions le couple tant attendu... Mais coup dur, ce n'était pas nous mais seulement notre porte monnaie qui les intéressaient.

Après de multiples esquives nous avons réussi à voir le bout du tunnel. Avec nos trois mots d´espagnol et nos 17h de vol dans les pattes nous avons réussi à franchir ce mur de taxi man. 

Il est 16h30 et nous voici arrivés dans notre première auberge de jeunesse.


Premier bilan :

  • Nous sommes tous les deux perturbés et surtout très épuisés
  • Nous passons de 4 à 30 degrés
  • Du manteau au débardeur
  • De l´Euro au Peso
  • Du lambda aux touristes
  • Et du Française à l´Espagnol

 

Épuisés de tout ce changement il est l´heure d´aller faire dodo...

 

Bilan de notre première journée : Perturbante mais positive par l´accueil que nous a réservé notre première Auberge.

 

 

Nous ne sommes pas restés longtemps à Santiago car notre petite ballade à vélo nous a montré une grande ville très polluée  les automobilistes roulent comme des fous. En résumé, beaucoup trop de gens, trop étouffant....

 

Finis le vélo, pas de photos, rangeons nos sacs à dos et direction VALPARAISO.

 

 

SANTIAGO le retour du 05.03 au 12.03

Retour à la casse départ, ce coup-ci c´est dans un autre état d´esprit que nous retournons à Santiago. Margaux, Eloïse et Thibaud ont bien fait leurs boulot pour nous convaincre d´y revenir. Nous étions presque dans l´obligation d´y repasser mais ce n´est pas de force que nous reposons nos valises dans cette grande capitale. Nous étions avant tout contents de retrouver nos petits potes…

DSCN6756Premier lieu, la maison de Thibaud et pas n´importe laquelle… Cette maison peut accueillir jusqu´à20 personnes et la gérante favorise avant tout l´échange interculturel. Durant notre passage, nous avons pu faire la connaissance d´un Colombien, d´un Vénézuélien, d´un New Zélandais, d´Argentins, de Chiliens et de Français (en force dans cette maison)…A première vu cela fait penser à l´auberge Espagnol mais détrompez-vous car c´est puissance 100 à Cueto (nom de la maison). En résumé, c´est la fiesta en permanence, des bières en veux-tu en voilà, du monde en permanence… CUETO c´est la débandade !

DSCN6758

Chili-carnet-de-route 2278Pour nous difficile à suivre ce rythme imposé. Du coup, nous nous sommes rabattus sur des sorties et visites un peu plus culturelles. S´il a bien une attraction à faire, c´est bien de grimper jusqu´au sommet du Cerro San Christobal et d´y admirer le coucher de soleil… Pour les moins courageux, un funiculaire est prévu à cet effet pour atteindre ce sommet (c´est l´option que nous avons choisis !). D´en haut, une vue imprenable sur tout Santiago et nous pouvions juger de l´immensité de cette ville.

            

 


Chili-carnet-de-route 2297 Chili-carnet-de-route 2289

 

Moment magique quand toutes les lumières commencent à s´illuminer… Très beau spectacle !!!


DSCN6726 DSCN6755


        DSCN6735               DSCN6748

 

Sur les conseils de Margaux et Thibaud nous sommes allés visiter le musée de la mémoire. Celui-ci retrace le coup d´Etat de Pinochet du 11 Septembre 1973 et également toutes ces années de dictatures. Nous avons beaucoup apprécié mais il faut s´accrocher car c´est difficile de ressortir de  ce musée indifférent, tant il remémore les atrocités, les tortures, les témoignages qu´a pu vivre ce peuple Chilien durant 17 années.

Depuis 7 mois, Margaux fait un travail d´étude sur des témoignages d´anciens opposants à Pinochet qui furent torturés pendant son régime. Nous intéressant fortement à son travail, elle nous a proposé de venir visiter une ancienne maison de torture en plein centre de Santiago. Cette visite, presque privée, (nous étions que les trois) nous a été proposé par un ancien opposant torturé lui-même dans tous les centres de Santiago. Celui-ci s´est vu offrir énormément d´œuvres provenant de différents artistes pour son réel engagement contre le régime dictatorial. Moment très émouvant quand on a visité la dernière salle qui était réservée pour la torture. Il nous a brièvement expliqué ce qu´il s´y passait mais dans son regard et sa voie, on sentait encore toute sa tristesse et sa peine (lui-même s´est fait torturer dans cette pièce). Moment très enrichissant… De là, il nous a conseillé d´aller visiter la maison mère de torture se trouvant en plein cœur de Santiago…

En attendant l´heure d´ouverture, nous sommes partis faire un petit tour au Cerro Santa Maria. Très beau parc en décalage total avec la ville. La vue tout en haut ne vaut pas celle du Cero San Cristobal mais vaut le coup d´œil.


            Chili-carnet-de-route 2361        Chili-carnet-de-route 2355


Chili-carnet-de-route 2370  Chili-carnet-de-route 2375

 

Nous sommes tombés nez à nez face une immense église. Par sa grandeur et sa splendeur, celle-ci vaut vraiment la peine de s´y arrêter et d´admirer son architecture. De toute beauté !


            Chili-carnet-de-route 2331       Chili-carnet-de-route 2335

Chili-carnet-de-route 2328


L´heure de la visite est arrivée et nous découvrons cet autre centre de torture (Londres 38). De nouveau, visite très intéressant et très prenant de ce lieu si symbolique…


Chili-carnet-de-route 2380 Chili-carnet-de-route 2384


Voilà, que nos foies ont à peine eu le temps de reprendre du poil de la bête, que l´heure est de nouveau à l´apéro dans une ambiance digne de Cueto (comme expliqué ci-dessus)…


 Chili-carnet-de-route 2389 Chili-carnet-de-route 2390

 

 Chili-carnet-de-route 2393

 

Chili-carnet-de-route 2395 Chili-carnet-de-route 2391

 

Pour clôturer cette belle semaine, rien de tel qu´aller voir un match de foot. Cela tombait bien car Colo-Colo (équipe la plus supportée de Santiago) jouait à domicile contre la Serena. Les supporters commençait déjà à donner le ton dans le métro : ça chantait, criait…en résumé tout pour plaire à Elise !!!


Chili-carnet-de-route 2414 Chili-carnet-de-route 2412


Malheureusement Colo Colo a perdu mais on a pu voir que  les supporters Chiliens savent donner de la voie pour encourager leur équipe…

Super semaine passée à Santiago nous avons eu la chance de faire de nombreuses connaissances. Tous les préjugés que nous avions sur Santiago se sont quelques peu estompés…

DSCN5953

Merci à vous tous pour cet accueil et rendez-vous sur le territoire Belge…

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by